Alors que l’on associe immédiatement la couleur blanche à la robe de mariée, il faut savoir que cette blancheur n’a pas toujours été l’apanage de cette tenue de cérémonie. Durant l’Antiquité, cette tradition de la robe immaculée était répandue ainsi que le port d’une couronne en fleurs d’oranger, mais les tissus de cette époque étaient majoritairement blancs en Grèce ou à Rome du fait de la chaleur.

On sait en effet que le blanc renvoie la chaleur. Au Moyen-Age cette coutume évolue et les femmes peuvent arborer des couleurs différentes jusqu’au noir pour les robes de mariée de celles qui convolent avec des veufs par exemple. Ce ne sera qu’au 19ème siècle que le blanc reviendra en force pour s’imposer face aux valeurs républicaines qui tendent à minimiser le statut du mariage.

En affichant une robe de mariage blanche et virginale, les femmes veulent prouver leur adhésion à ce contrat en affichant leur pureté. À partir de cette époque, la robe de mariée devient l’élément central de la cérémonie de mariage. Tout se dessine autour d’elle, avec ses dentelles, sa traîne et sa couronne, elle est la tenue de rêve que les petites filles se languissent de revêtir un jour au bras de leur prince charmant.

Robe de mariee

Des robes de mariée pour chaque continent

En Europe si la robe de mariage est assez codifiée, l’éventail de celles-ci est vaste et chaque pays possède sa propre tradition . En Chine, le rouge est à l’honneur et la robe de mariage ou hanfu est un magnifique kimono qu’on conservera avec respect. Dans les pays froids comme la Roumanie par exemple, la tradition voulait que les femmes tricotent elles-mêmes leur robe de mariée.

En Afrique, le boubou est le costume traditionnel et on assortit le sien à celui de son futur époux, ce qui est déjà un gage de relation harmonieuse. Chez les Amish, les robes des mariées sont bleues.

Ainsi, c’est surtout la coutume qui décide des couleurs et des modèles. En Europe, elle est devenue le point d’orgue des défilés de mode et des créateurs aussi renommés que Christian Dior ou Yves Saint-Laurent se sont emparés de cette tenue pour la décliner sous toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les longueurs. Elle se réinvente à chaque saison, saison des amours bien entendu !